CarAmigo appelle à un Green Deal belge en matière d’autopartage

CarAmigo appelle à un Green Deal belge en matière d’autopartage

Mercredi 8 juillet 2015 — À l’instar du Green Deal aux Pays-Bas, CarAmigo, première plateforme belge de partage de véhicules entre particuliers, appelle le Gouvernement fédéral belge et les autorités régionales compétentes à soutenir l’essor de nouveaux modes de mobilité dont l’autopartage fait partie.

Les Pays-Bas viennent en effet de signer, à une large coalition de 30 organisations privées et publiques, un Green Deal qui devrait permettre d’atteindre un réseau actuel de voitures partagées sur les routes hollandaises à au moins 100 000 d’ici trois ans, avec pour conséquence tangible de diminuer le nombre de véhicules en circulation et donc les nombreux désavantages du tout à la voiture : congestion du trafic, pollution, risques d’accidents.

L’intérêt du Green Deal néerlandais est d’autant plus grand qu’il témoigne d’une dynamique multisectorielle particulièrement pertinente dans ce type de démarche d’innovation sociétale.
Des acteurs aussi divers que des sociétés de partage de véhicules, de leasing, des municipalités, des entreprises privées, des groupes d'intérêt et le gouvernement néerlandais, joignent donc leurs forces pour coopérer dans le domaine de l’autopartage.

Avec cette initiative, les parties souhaitent accroître la notoriété du concept d’autopartage et de ses nombreux avantages, démarrer des projets pilotes dans les collectivités locales, encourager l’augmentation des possibilités de partage de véhicules et supprimer les incertitudes – notamment fiscales – au concept.

Veuillez trouver le communiqué de presse du Gouvernement néerlandais ici.

Posséder un véhicule coûte très cher. Assurance, entretien, taxes, parking… De plus, ce n’est un secret pour personne, les routes belges et spécialement notre capitale débordent littéralement de voitures.  L’autopartage signifie non seulement réduire sa facture – que cela soit pour le propriétaire d’un véhicule ou pour le locataire – mais également agir pour réduire son empreinte écologique et contribuer à diminuer l’impact sociétal d’un parc automobile saturé.

De nombreuses initiatives belges veulent agir dans ce sens et offrent des concepts de mobilité intelligente : Cambio, ZenCar, Djump, BlablaCar,… CarAmigo complète cette offre et propose de partager, ou d’«autopartager» sa voiture lorsqu’on ne l’utilise pas.

Cette plateforme en ligne met en relation des propriétaires de véhicules avec des personnes qui en ont temporairement besoin, tout en bénéficiant d’une assistance dépannage 24h/24 en partenariat avec Touring et d’une assurance omnium, toutes deux incluses dans le prix de location, et toutes deux couvrant chaque véhicule pendant toute la durée de chaque autopartage.

A un échelon local, des collaborations porteuses et encourageantes entre opérateurs publics et CarAmigo ont déjà vu le jour : en effet, la startup a passé en février dernier un accord avec la commune de Schaerbeek, qui a inscrit quelques-uns de ses véhicules sur la plateforme pour les mettre à disposition durant le week-end. C’est une première en Belgique, et une expérience que CarAmigo va continuer à développer avec d’autres communes, que ce soit à Bruxelles, en Wallonie ou en Flandre.

Alex Gaschard et Laurent Baeke, fondateurs de CarAmigo, souhaitent donc que le Gouvernement Belge et les autorités régionales compétentes profitent de cet engouement positif lié à la mobilité alternative et entament un dialogue avec le secteur pour encourager la prise de mesures permettant de stimuler l’autopartage.

Alors, le Green Deal belge, c’est parti ?

www.caramigo.be
 

Alex Gaschard & Laurent Baeke, fondateurs de CarAmigo. <br/>Copyright Kristof Vadino